31 décembre 2010: le jour où j’ai rencontré un certain Jesus!

Laisser un commentaire

Commenter en tant qu'invité.

  1. Tu sais, parfois on a plus peur de la machette que des armes à feux dans le sens où quand un malfrat a une arme à feu, généralement, il ne s’en sert pas tandis que quand il a une arme blanche, il s’en sert presque toujours, soit avant de dépouiller sa victime, soit après l’avoir fait. Tu peux d’ailleurs en témoigner…

  2. Article plus ke intéressant et je disais juste une priere  » Jésus notre sauveur bagarrez pour nous pauvres cocus maintenant et a lheure de votre tour » amen

  3. Article intéressant, une chance que le vrai « Christ » ne se soit pas défendu, sinon il serait plus vraiment Christ. Mais l’ami Florian, vraiment désolé pour ce qui t’es arrivé, dommage que la sécurité soit aussi déplorable dans ce pays. Je te joins donc mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année, ainsi que mes prières en Jésus Christ afin que tu te rétablisse de tes blessures

  4. Désolé pour ce qui t’es arrivé ! Mais je suis ravi que tu n’aies pas perdu ton humour à un moment où moi j’aurais sûrement pété les plombs ! Comme le précédent, il est plein d’humour ce billet ! Je suis du même avis que toi sur le fait qu’on laisse ces « accompagnateurs » dans l’ombre. Bonne année à toi aussi et meilleurs vœux et surtout bon rétablissement !

  5. slt, je viend de decouvrir ton blog, et ce billet est de loin le meilleur q j’aie pu lire. il m’a fallu 15 minutes pour lire les cinq dernieres phrases. trop lol.

Lire le suivant

Sliding Sidebar

A propos de KamerKongossa

Écrivaillon prétendument engagé, homolianus, blogueur, je suis comme Ebola: je n'ai pas d'amis.

Suivez-moi ici