Non classé

Je suis camerounais, j’ai failli devenir esclave sexuel: chronique d’un bantou aux yeux plus grands que le…reste [1]

Une liane avec laquelle j’ai eu malheur d’être poli hier m’a fait remarquer sur un ton faussement blagueur que j’aimais trop les femmes. La politesse de nos jours est facilement assimilée à de la drague ou même du harcèlement hein? Triste époque… J’ai ri. Primo, parce que je ne suis…
Lire la suite »