Le syndrome du taximan, frein à l’Emergence du Cameroun

Laisser un commentaire

Comment as a guest.

  1. Si ça peut te rassurer, à Cotonou au Bénin, c’est le même sketch.. mais je penserai à prendre un taxi quand je viendrai visiter Yaoundé 🙂

Read Next

Sliding Sidebar