Je suis camerounais, je suis un viveur

Laisser un commentaire

Comment as a guest.

  1. Deux passages à méditer!

    Nos bars sont les seuls lieux dans lesquels ont peut s’inviter dans une conversation via la seule phrase « je vous ai entendu dire… », preuve qu’on écoutait. Mdrrrrrrr sur ce passage qui est trop vrai. On discute du salaire des grands footballeurs alors qu’on a jamais mis un short, le seul sport c’est parfois le dimanche matin avec le « cawel » et tout ce qui va avec, on fait 20mn de marche et on s’assoit pour boire même pour même pour 5 milles + 2 boissons braisés bien tapés.

    Dans les bars camerounais, on libère les otages. Bah oui ! qui peut rester indifférents face aux cris de toutes ces bouteilles de castels enfermées dans les réfrigérateurs et qui une fois libérées pleurent toutes les larmes de leurs corps en guise de remerciement.

    Merci Ngimbis.

  2. Hier quelqu’un m’a carrement dit bar signifie « Bon A Rien ». Ils n’ont qu’a venir voir si nous sommes vraiment des bons a rien.
    Gentil coup de gueule Nguimbis. Ton prochain sejour a Doul, on va dans notre mapan ke tu connais la

  3. toi là avec tes tentatives de camouflage de ton alcolisme (rire). En tout cas bien Florian, car ailleurs on boit plus q’au Cameroun mais eux jouent à l’hypocrisie. Rien qu’a voir les sénégalais avec leurs gazelles.

  4. ce gars te ramène dans l’ambiance pur et simple du pays,Florian, tu ne sais pas combien ta plume est une cure pour moi, merci et bonne continuation

  5. MDRrrrrrrrrrrrrrrrrr!!! gars t’ai trop fort.Merci de tjrs nous donner le sourire malgré les difficulté de la life.
    Ce pays est le notre, c’est bars sont les notres et on aime l’ambiance qui y regne surtout les jours des matchs ooh! ,mon Dieu.
    Peace

  6. «  »On y fabrique les divers qui seront en une des journaux le lendemain, ça s’appelle « les divers du bar ». On y spécule sur les paris sportifs, la conjoncture économique, la forme d’Eto’o, les fesses de la voisine, celles de la serveuse, celles des passantes, celles qu’on ne touchera qu’en rêve… » »

    Laisse seulement gars. Voilà pourquoi j’adore les bars. On n’y apprend beaucoup beaucoup de choses. Moi, je ne suis pas un consommateur, mais quand il y a un grand match…., direction le bar du coin, il suffit que je mette dans ma poche une pièce/billet de 500F pour m’acheter un « Vimto » ou un « Jus » au cas où le Vimto est fini. Et surtout que la nouvelle trouvaille des bars aujourd’hui, c’est les écrans géants. Tu regarde ton match sans pbs, même étant à plus d’un km de ce dernier.

  7. J’adore ton article, c’est tellemnt vrai, c tellement parfaitement dit, et vraiment ca décrit tellement ce Cameroun qu’on aime, qui nous fabrique!!

  8. Man je me suis remis à la castel mon type…ça doz type…moi même j’aime le bar de la « yaoundè » la bas les nièces sont des nga trop mo’ elle me tchop au point que je ya mo’…loooooool

  9. Franchement amusant. Mais reconnait quand même qu’au-delà de la merveilleuse convivialité, quand un gars est capable d’avaler des litres de bières, il ne faut pas qu’accuser la chaleur. C’est une sorte d’alcoolisme même si on dit gentiment « avoir l’alcool social »

  10. Gars tu es trop fort pour décrire la société camerounaise avec bcp d’humour en plus, ce qui ne gâche rien. Bravo mon frère. Dès que tu es à Doul tu me fais signe. je connais un bon bar d’une yaoundé. Je t’emmène volontiers

  11. Ahhhhh, sous le froid glacial Canadien, ton article me donne de la chaleur de douala et une envie franche de revoir ce beau pays !! RDV en dec 2013

  12. Je débarque sur ton site pour la première fois et franchement pas déçu d’article en article.
    Quand je suis venu à Yaoundé je suis resté près de Biteng. Je sortais dans la rue comme ça bon accompagné quand même (ah oui, je suis blanc).
    Et on a donc été dans ces bars, accompagné de ma fiancée parce que sinon je crois que les go me seraient tombées dessus les unes après les autres. Ou que une du genre de la Yaoundé aurait fait son histoire avec moi là.
    Bref je pourrai jamais me défaire de l’ambiance camerounaise.
    Merci pour tes articles bonne continuation !

Read Next

Sliding Sidebar