Lettre au Directeur de la Camerounaise des Eaux: Je vous aime!

Nectar produit par la CDE. Que c’est beau…

Cher Directeur Général de la Camerounaise/marocaine des Eaux,

Je vous le dis, je n’ai pas peur de la fin du monde. Je n’ai pas peur des prédictions d’une bande de types qui n’ont pas vu venir leur propre fin.
Je m’égare…

Si je vous écris c’est pour vous remercier, car cela fait deux ans que, pour une raison inconnue, vous privez les habitants de mon secteur (Efoulan sous préfecture) d’eau courante, et j’ai pu mesurer à quel point je vous suis redevable.

Je vous dis merci car grâce à vous je suis désormais ouvert à d’autres religions. J’ai cotôyé l’Islam, du moins dans sa partie ablutions. Je sais désormais tout des toilettes façon pèlerin cheminant dans le désert. Trois gouttes pour les pieds, deux pour le visage et pour le reste, un bon parfum fait l’affaire.

Je vous dis merci car grâce à vous, j’ai les bras aussi musclés qu’un tennisman. Ce n’est certes pas dû à la pratique intensive de la raquette, mais plutôt au fait que je tracte interminablement des seaux du puits de mes voisins. Bon le mauvais côté c’est que depuis, lorsque je serre la main à quelqu’un, il me demande invariablement : « tu fais quoi dans la vie ? » Mais ce n’est pas grave…

Je vous pardonne car grâce à vous, j’ai goûté au confort des divers hôtels de Yaoundé : sérieusement, on a beau être musclé, il est difficile d’aller tracter un seau après une nuit passée à boire des hectolitres de Castel.

« Chéri on rentre chez toi je prends une douche ? Non ma liane, allons plutôt à l’hôtel. Chez moi à l’heure-ci les bandits vont te finir. »

Grâce à vous je n’ai plus peur de la nuit. Habitué que je suis à sortir chaque soir entre minuit et deux heures pour « guetter l’eau ». A mes risques et périls certes, mais les nuits de Yaoundé sont si belles.

Grace à vous j’ai remis en cause la science. Une eau potable peut être jaune, rouge, grise. Sa potabilité lui vient du fait qu’elle sort d’un robinet. Ah merci, ils nous mentent ces prétendus savants.

Grace à vous j’ai appris à aimer la pluie. Je soupire d’aise quand je vois mon salon rempli de toutes ces bassines que je contemple amoureusement les soirs de pluie tandis qu’elles se remplissent d’eau sur ma véranda. Si le bonheur a un visage c’est sûrement celui là : des bassines se remplissant d’eau de pluie à côté d’un robinet sec…

Grace à vous j’ai compris que les miracles existent. Oui Monsieur ! Un soir je suis rentré ivre chez moi, et pour rire, vous savez, une de ces blagues stupides d’ivrogne, j’ai tourné le pommeau de la douche. De l’eau en est sortie Monsieur ! De l’eau je vous dis, pas du vin. J’ai bien cru que j’allais m’évanouir.

Oh je vous aime Monsieur,

J’aime vos agents qui se pointent chez nous pour déposer des factures d’entretien de compteurs qui sont secs depuis des lustres.

J’aime vos autres agents qui ont défoncé la chaussée au lieu dit Dakar sous le prétexte de réparer des tuyaux vides, ces agents à qui nous devons d’énormes bouchons à cet endroit.

J’aime votre cousine AES Sonel, que vous ne semblez pas porter dans votre cœur tant vous l’accusez de tous vos maux : « S‘il n’y a pas d’eau c’est parce que nos pompes ne fonctionnent pas à cause d’une coupure de courant. » Ah quel beau spectacle que ces tiraillements entre enfants d’un même ventre…

Oh oui, Monsieur, grâce à vous je n’ai pas peur de mourir, car si de l’autre côté du miroir le paradis existe, je suis sûr qu’il ne peut être meilleur que celui que vous nous avez aménagé ici.

Potablement votre.

Florian Ngimbis, un admirateur.

47 Commentaires

  1. james

    l’eau de la snec c’est l’au-delà !
    Merci Ngimbis 🙂

    Répondre
    1. Florian Ngimbis (Auteur de l'article)

      Elle est bonne! J’achète! 😀

      Répondre
      1. tsimi

        c ça meme frangin, t’a tout dit, suis derrière toi

        Répondre
  2. serge

    très très belle critique!!! tu as résumé les problèmes de tous les africains avec autant d’humour…

    Répondre
  3. Bikanda

    tu n’es pas seul.
    A Dla c’est même-même chose.

    J’ai vu à la Tv qu’ily a les resto du coeur à Mbeng, on peut open les robinets du coeur au Cameroun, il y a bénéfice sur ça.

    ceci dit, pour tes bras musclés, j’ai soupçonné les Castels, je me suis dis que tu chargeais.

    ancien gnoleur moi-même, j’ai compris que je me trompais.

    un ami m’a dit que la coupure d’eau fait que tu noumbah tlmnt, ke pr gérer la jachère que ça cause tu tcha tes plaisirs en solo.

    la nuit je pisse ds la bouteille de tangui.

    Je ais ke les nga font cmnt?

    Répondre
    1. Florian Ngimbis (Auteur de l'article)

      Papy tu pisses dans la bouteille de Tangui? mince! Tu n’es pas un cas isolé hein? J’ai un pote dont c’est le sport favori. Quand tu débarques chez lui, ne ramasse pas de bouteille pour te désaltérer, attends que lui même t’en donne une laaap. Les robinets du coeur? Massa il va falloir qu’on trouve d’abord notre Coluche. Kankan est mort, je n’imagine pas Fingon tenant le rôle 😀

      Répondre
      1. Dany

        c’est même pire dans mon quartier… le manque d’eau causé par Camwater-fufu fait que certains voisins ont recommencé avec les anciennes habitudes de l’époque: chier dans le nylon noir…

        Répondre
        1. Sergio

          Certaines personnes vous donnnet envie de vous de9passer, d’autres envies de les fuir.Toi tu nous donnes envie de reaver, de voyager, tu e9claires nos e9crans d’un grand soleil,qui manque peut-eatre e0 la Belgique, mais que ton sourire et ton talent compensent largement.Raymond

          Répondre
        2. Kolifranck

          « Camwater-fufu » …aie aie tu as gagné Dany. looooool

          Répondre
        3. tsimi

          hihihihi, yahhhhh! toute vérité n’est pas bonne à dir! yeuchh!

          Répondre
  4. belobo aline

    hahahahahahahhaha… Si le bonheur a un visage c’est sûrement celui là… des bassines se remplissant d’eau de pluie à côté d’un robinet sec…tu as raison!!!!!!!!!

    Répondre
  5. Arthur

    rentrer ivre d’une soirée bien arrosée et tourner le pommeau de la douche pour rigoler et constater que de l’eau en sort …. FAIT (se fut jouissif)

    Répondre
  6. pierpatric mp3

    Merci pour la bonne humeur!!!!

    Répondre
  7. Patrick NDJIENTCHEU

    Le DG de C(M)DE devrait lire cette lettre, il serait touché de tant d’amour de la part d’un client. C’est pas tous les jours qu’un DG a droit à une lettre d’amour sincère d’un client satisfait au delà de ses attentes 🙂

    Répondre
    1. FAbrice

      T as raison, ça l exhorterait à aller de l avant dans son projet d assèchement des ménages camerounais…

      Répondre
  8. salma

    un pays qui attend les grandes réalisations sans eau?nonn j’aime aussi ce directeur payer des factures parce qu’on a laissé les robinet ouverts donc l’air a fait tourner le compteur oui c’est mon pays, le Kamer, pays des crevettes, bientôt ces crevettes payeront aussi pour avoir de l’eau pour nager

    Répondre
  9. a hot

    « Un soir je suis rentré ivre chez moi, et pour rire, vous savez, une de ces blagues stupides d’ivrogne, j’ai tourné le pommeau de la douche. De l’eau en est sortie Monsieur ! De l’eau je vous dis, pas du vin. J’ai bien cru que j’allais m’évanouir. » ==> HAHAHAHAHAHAHAHA

    Répondre
    1. Hervé BK

      ah ah ah ah ah ah ah….
      Je l’ai tellement aussi adoré cette partie là.

      Répondre
  10. NGUIAMBA

    J’ai une idée là là là!Imprimons tous cette lettre et déposons là à la CAMWATER et à ses tout ses services décentralisés. Ils semblent tellement loin de nos problème qu’il faut le leur rappeler de manière forte. Leur boite aux lettres explosera et leur service du courrier déborderont genre à la ANONYMOUS!!! Qu’en pensez vous?

    Répondre
    1. Alicia

      lool!!ha xaaa!!jsui tt a fait daccord!on devrait vraiment send xa o dirlo de CMDE!!!

      Répondre
      1. diana

        si vous voulez je vous passe le mail de Ramdane

        Répondre
  11. Yolande

    Merci pour cette bouffée d’air frais. Parfois la seule issue qui nous reste entre le désespoir et l’incompréhension, c’est le rire.

    Répondre
  12. diana

    hmm t’as oublié de lui dire merci pour le retour en force du «  »kouasa kouasa » », du «  »came no go » » à force de se laver avec l’eau de n’importe où on attrape l » »e graté graté » »
    en tout cas rien pour le graté graté moi j’aime encore plus ce Monsieur

    Répondre
  13. Domii D.

    « Grace à vous j’ai remis en cause la science. Une eau potable peut être jaune, rouge, grise. Sa potabilité lui vient du fait qu’elle sort d’un robinet. Ah merci, ils nous mentent ces prétendus savants. »
    Miince ! Quand je pense qu’au primaire on m’a fait réciter que l’eau est inodore, incolore et sans saveur !

    Répondre
  14. sabe

    Florian tu es trop fort je suis morte de rire au bureau

    Répondre
  15. xpairs

    moi aussi on me prend pour un fou au bureau tellement c’est amusant. Bonne continuation et à bon entendeur …

    Répondre
  16. nina kogni

    t’as oublié de dire que pour un jour de retard dans le paiement de sa facture on a droit à 4500 f de pénalité. Qui leur fait payer des pénalités pour tous ces mois sans eau? Je suis pour une action collective contre eux. Je rédige des conclusions à longueur de journée. pour ceux qui sont d’accord faites moi signe et on les assigne en justice juste pour s’amuser. je parie que si on est au moins une centaine, ça va les secouer un peu cette bande de %*@#!!!!

    Répondre
  17. gisleine aline

    oueh avec tous ces problemes on se demande ou va le cameroun de nos ancetres

    Répondre
  18. jobsouk

    C’est pareil au Congo Brazzaville avec la SNE (Electricite)et la SNDE (eau) !

    Répondre
    1. William

      J’en parlerai le mois prochain dans mon blog

      SAKASAKA.MONDOBLOG.ORG

      Répondre
  19. Fentu

    L’eau c’est la vie. On ne peut pas passer une journée sans utiliser de l’eau. Lorsqu’elle manque les conséquences sont très graves. je comprends le désarroi des populations.Mais il faut aussi admettre que la CDE n’ a pas les moyens suffisants pour offrir à tous de l’eau potable.Le gouvernement doit mettre à la disposition de cette entreprise des moyens dont elle a besoin pour bien fonctionner sinon c’est des plaintes interminables.

    Répondre
    1. Paul

      Eh! Qu’est ce que tu viens faire ici? rentre au village. malin.

      Répondre
  20. diarra boubacar

    oui c’est vraie le confort est très bon et c’est à remercier

    Répondre
  21. Josiane Kouagheu

    Avoir de l’eau est devenu un luxe pour nous au Cameroun. Nous vivons le même calvaire à Douala. Ne plaint pas ton quartier à Yaoundé.

    Répondre
    1. Florian Ngimbis (Auteur de l'article)

      Eukieu! Donc, je devrais me taire? Apparemment chez vous à Douala vous êtes seulement forts pour rôtir les présumés voleurs? Nous on se plaint :p

      Répondre
      1. Paul

        C’est nouveau?

        Répondre
  22. Pingback: Bientôt Koh Lanta-Yaoundé! | Kamer Kongossa

  23. passol

    c magnifique comme inspiration vraiment vous etes le meilleur

    Répondre
  24. Pingback: Soumis au régime sec, Douala broie du noir: il y a des morts | lumière du Cameroun

  25. Rosy E

    Moi je suis a Edea, ici l’eau est claire, mais pleinne de levure…
    Mais bon on s’habitue vite…

    Répondre
  26. Pingback: Eau : des excuses à peine potables | Sam : seul au monde

  27. Babis

    Ngimbis, t’ es vraiment un admirateur de Cam-Water-Fufu!

    Sans eau et electricite on veut advancer et atteindre un Cameroun emergent en 2035 – vraiment!!!

    Répondre
  28. rodrigue

    À cause de CDE, quand tu cherches la maison à louer, ce qui t’intéresse c’est la présence ou non, d’un puit dans le quartier…

    Répondre
  29. Paule

    Ce que je préfère avec toi, c … nan rien j’achète tout !!!

    Répondre
  30. Pingback: Lettre au Roi du Cameroun : « Majesté, libère ma libido » :: Kamer Kongossa | Chroniques camerounaises

  31. Pingback: Bientôt Koh Lanta-Yaoundé!

  32. Pingback: Les robinets dakarois à sec. Et si on appelait le FBI à la rescousse ?Cédric Kalonji

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.