La Belle et le Nain, conte camerounais

Le Roi Lion et sa Lionne, Damien Glez©

Vous devez d’ores et déjà savoir que je suis un amateur de mondanités et autres sorties. Ce qu’il faut savoir, c’est que je suis également petit. Petit n’est pas à prendre uniquement au figuré hein ? Je suis petit au sens propre du terme. Approximativement 1,68 m pour environ 65 kilos (deux ou trois kilos de plus en période de fête). Petit et mince, un cocktail malchanceux en vérité. Quand tu es petit à Yaoundé, tout le monde t’appelle petit, ceci même quand tu affiches un duvet sur le menton, résultat de six mois de cotisation (comprenez sans passer chez le coiffeur). Les chauffeurs de taxi qu’on ne voit jamais debout t’appellent petit et te servent un tutoiement spontané, les filles te regardent de haut même quand elles ont la moitié de ton âge. Les serveuses te toisent, sauf quand tu sors un grand billet de dix mille qui augmente tes centimètres le temps d’une soirée. Tes frères eux-mêmes parce que nourris avec du lait fait à base d’OGM qui n’existait pas à ton époque essaient à tout moment de te déposséder de ton droit d’aînesse, tant tu as l’air d’un gringalet en face d’eux. Comme j’aime à le dire, même un éléphanteau de trois jours appelle un lièvre de quarante ans petit. Bref tu es un petit.

Récemment, j’ai trouvé une parade à cette petitesse qui m’énerve plus qu’elle ne me vexe : les filles. Je me suis rendu compte que peu importe le lieu où tu te pointe dans cette République de Crevettes si la fille qui t’accompagne est claire de peau comme une banane murie au soleil ou grande comme l’Everest, tu as le RESPECT. Les gens te jettent des regards avec l’air de dire: petit là, s’il marche avec crocodile de ce genre c’est qu’il n’est pas petit dèh !

Le week-end dernier, devant me rendre au mariage d’un copain, j’ai décidé d’appliquer ma recette. Tri des contacts féminins de mon répertoire téléphonique avec comme algorithme de tri « moins de 1,70 : éliminée, plus de 50% de taux de mélanine, éliminée ». Un nom est apparu, J. une liane tropicale grande comme un cocotier avec la peau couleur d’albâtre. Ma chérie tu fais quoi ce soir ? Question superflue, les filles-consommatrices de Yaoundé ne font jamais rien quand il s’agit de les inviter.

En sortant ce soir là, je ne pouvais même pas lui tenir la main, tant le geste me donnait l’impression de m’accrocher à ces espèces de sangles fixées au plafond des bus. Mais j’étais fier hein, j’avais l’impression de me balader avec un top model, un top model au QI honteux, aux faux cheveux, je le conviens, à la conversation inexistante -et alors ? C’était néanmoins un top model, dont la croupe moulée dans un pantalon ultramoulant attirait sur nous les regards envieux et concupiscents de l’assistance.

Je précise que je m’étais engoncé dans mon costume RP bleu Facebook de sinistre mémoire, mais qui ce soir là me donnait fière allure. Accueil souriant d’une hôtesse à l’entrée qui ne prend même pas la peine de jeter un regard sur l’invitation que je lui tends. Installation à une table pour six, puis mon ami qui ayant assisté à notre entrée fracassante depuis son trône de marié donne des ordres et nous voilà relogés à la table d’honneur. Ça m’a rappelé une parabole de la Bible. La fille était extasiée, tremblant de plaisir sur ses louboutins de quinze centimètres.

Début de soirée de rêve, sous le regard envieux et jaloux des autres mâles et le regard jaloux des autres femmes (envers ma copine) et brûlant (à mon endroit). Là s’arrête le bonheur.

Vous savez, il existe une espèce de tradition dans les mariages : l’ouverture de bal ou je ne sais plus quoi. Une espèce de parade idiote au cours de laquelle un ensemble de couples « triés sur le volet » sont appelés à rejoindre les mariés sur la piste. J’ignorais que les invités de la table d’honneur avaient certes droit au meilleur vin et au meilleur champagne, mais ils avaient en retour le devoir de participer à cette danse. Imaginez donc ma surprise tandis que savourant une coupe de Moët j’entends le présentateur susurrer que Monsieur et Madame Ngimbis devaient rejoindre les mariés sur la piste. Malchance !

Je me suis levé non ? C’est une fois au milieu des autres couples, en face de ma cavalière que j’ai découvert le piège: ma tête lui arrivait à peine au niveau des seins ! La Belle et le Nain.

Pas d’issue de secours, pas d’interlocuteur pour plaider une migraine, pas de plâtre pour justifier la position assise, voilà votre kongosseur appelé à danser un slow avec une réplique humaine de la tour Eiffel.

J’ai maudit le fabricant italien de n’avoir pas ajouté plus de centimètres à mes chaussures. Puis je me suis souvenu qu’elles étaient made in China.

J’ai maudit Mendel, la génétique et ses lois absurdes, puis je me suis dit que son cadavre n’avait rien à cirer de mes malédictions.

Je me suis donc contenté de sauver la face en dansant à vingt centimètres de ma cavalière, inventant à mon insu le slow « without contact ».

J’ai du supporter l’épreuve pendant trois longues minutes, sous les regards narquois des mâles qui semblaient tous me dire « achouka ngongolik ». You chercha you trouva, you trouva you supporta. J’ai bu la coupe jusqu’à la lie.

Vous savez, je suis un cérébral ; j’avais pensé toute ma soirée et rien que cette déconvenue a suffit à gâcher tout mon scénario. Après le repas que je n’ai guère savouré, je suis allé, un verre à la main m’installer près du serveur de bière enchainant verre sur verre tout en regardant ma conquête enchaîner danse sur danse avec des mâles à sa hauteur. Devant le regard interrogateur du serveur qui ne semblait pas comprendre que je délaisse du champagne pour de la bière de qualité inférieure, j’ai répondu « laisse seulement petit, un jour tu comprendras qu’il n’y a que les arbres de même taille qui s’échangent les singes ». Il a cru que j’étais soul, et je crois bien que je l’étais.

J’ai fini la soirée seul à regretter de n’être pas le roi lion. Attendez, il est le seul camerounais à se balader avec une femme plus grande que lui (cheveux non compris), plus blanche que les blancs, plus rousse que les rousses et sans pour autant paraître ridicule. Bah oui, pour la première fois j’ai regretté de n’être pas le plus grand des camerounais.

Peace la famille.

 

33 Commentaires

  1. alicepegie

    merci pour ce breuvage il m’a bien désaltéré!! ah ca!! you charcha you trouva la prochaine fois reste petit. A défaut d’être grand c’est mignon 😉

    Répondre
    1. Florian Ngimbis (Auteur de l'article)

      lol. je vais rester petit Alice, en fait j’ai pas vraiment le choix hein? lol 😉

      Répondre
  2. reezbo issoukou

    je crois tu m’as réconcilié avec la lecture…

    Répondre
    1. Florian Ngimbis (Auteur de l'article)

      Si c’est le cas, tu m’en vois ravi Reezbo 🙂

      Répondre
  3. Champico

    Toujours aussi drôle et avec la manière. Il faudrait te faire éditer vraiment ! je vois déjà : « Les mésaventures de Ngimbis » ou quelque chose comme ça lol, anyway je paierais pour ça

    Répondre
  4. kembelol

    Replique humaine de la tour Eifel.mdrrr

    Répondre
  5. Anne

    La prochaine fois qu’on t’appelle « petit », tu réponds (mais ca marche seulement en anglais) « I’m not a big man, but I’m a great man! »

    Répondre
  6. a hot

    Wèèèhèèè!! comment Tu m’as décrit comme ça. hahahaha

    Répondre
  7. Mariah

    hahaha trop drole mince alors je connaissais «  »la belle et la bete » » » et là tu nous sors le grand frere «  »la belle et le nain » » hihiiiiiii trop fort !!!!!!!!!!!
    ah oui un conseil bois l’eau de la noix de coco surtout celle des cocotiers d’Ekité tu veras que tu prendras quelques cm de plus lolll

    Répondre
  8. Yasmine

    Super drôle et toujours aussi bien écrit! Au risque d’en rajouter une couche vraiment Achouka gongoli!!! De petite à petit assia qd même! Si je t’avais accompagné, tu te serai senti géant :p

    Répondre
  9. Pingback: La Belle et le Nain, conte camerounais | Mondoblog

  10. akondjia

    Tres drole. Merci.
    Tu avais presque trouve la solution, dommage que ça ait capote à la fin…

    Répondre
  11. toubaigne

    venit, vidit, petit… Assia, grand. Pour nous lecteurs, ta valeur n’a pas attendu le nombre de centimètres 😉

    Répondre
  12. belobo aline

    on dit si bien que tout ce qui est petit est mignon…. merci encore; l’attente valait bien la chandelle!

    Répondre
  13. zenigata

    Ils ont trouvé la solution ailleurs :

    « En Indonésie, les femmes doivent être plus petites que leurs maris. Si ce n’est pas le cas, une partie des jambes devra être sectionnée. »

    http://www.gentside.com/insolite/top-25-des-lois-insolites-en-rapport-avec-le-sexe_art43072.html

    Répondre
  14. yvan rheault

    Florian, je te refile une réplique…

    Mon père avait pris l’habitude de me servir ce proverbe québécois après que j’aie commencé à le regarder vers le bas : « La grandeur ne se mesure pas par la hauteur ».

    Répondre
  15. labdallah

    Très intéressant ton histoire et bon courage ,par ailleurs n’oublie pas qu’il y a un adage qui dit que les extrêmes s’attirent et les inégalités se complètent donc courage…

    Répondre
  16. nina kogni

    « les filles-consommatrices de Yaoundé ne font jamais rien quand il s’agit de les inviter. » çaaaaaa, c’est pas gentil ça Ngimbis…du coup je ne compatis pas…you chercha you trouva, you trouva you supporta!!!

    Répondre
  17. legrand

    tres amusant … crois moi mon cher, meme les grands ont aussi des blemes … je me souviens des mbindis qui m’ont barré des slows parcequ’.elles me rouvaient trop grand … lol en passant si quelqu’un te traite encore de petit, dit lui ceci: Le castor est petit mais il a une grosse …. complétez la suite …. peace man

    Répondre
  18. Miss Rhodes

    « Les derniers seront les premiers » c’est çà la parabole? Très très inattendu, le fameux « you chercha you trouva… » qu’on a l’habitude de se dire entre potes a été le pic de mon hilarité. Le K-mer raconté par toi est un délice.
    Peace!

    Répondre
  19. specialine

    wouèèèèèè, ton histoire fait penser à un très sympathique nain qui vient de se faire larguer par sa belle aussi comme toi, et pourtant on dit aussi que la taille d’un petit homme peut se trouver dans sa poche. finalement que veulent les femme?

    Répondre
  20. IBRAHIMA MAIRIGA

    salut gaillard….je dois avouer a la suite de tout ce qui a été dit par les autres que cette histoire est formidable..moi ce que je retiens c’est que nous nous entons concernés tus a plus d’un titre..les lieux les habitudes les manières tout a fait kmerunaiz…je suis fier parce que même l’écriture est ancrée dans la kmerunitude..
    mais tu aurais pu dire la formule consacrée.. »toute ressemblance avec une histoire…..bla bla bla ne serait que pure coïncidence…salut maestro

    Répondre
  21. Bazord

    Mon frère la chair ne se perd pas, ce que tu perds en amont notamment en taille, tu le recupère aval notamment en… c’est une professionnelle qui me l’a dit.

    Répondre
  22. Nganti Ngongo Appolinaire

    Mes félicitations pour votre courage. Vous n’êtes pas mauvais comme écrivain, parce que moi j’en suis un. LONGUE LONGUE a dit:. Vous êtes certes petit physiquement néanmoins, soyez désormais très fort! Moi je suis très grand de taille, mais je ne me serais pas non plus empêché de vous prendre votre belle girafe, si l’occasion m »avait été donnée de constater que vous étiez un nain qui manquait en plus de personnalité! Soyez en bref un homme qui a des couilles!

    Répondre
  23. naboulove

    C’est du lourd, j’adore. je suis grande loool, mais pas rousse et trop pigmentée loooooooooooooooooool. Awesome blog

    Répondre
  24. Elsov

    hmmmm!

    Répondre
  25. nkunkuma

    mince,
    tu me files une trouille d`enfer avec ton histoire la. moi le nabot de 167 pour 66 kg. c`est pas serieux ton histoire. hahahaha.

    Répondre
  26. bettina anita

    « voilà votre kongosseur appelé à danser un slow avec une réplique humaine de la tour Eiffel » Je t’ai déjà dit de laisser les filles de Yaoundé, elle te porte poisse! Viens à Douala, ici on s’en fou. lol Peace

    Répondre
  27. Babeth

    C’est tjrs un plaisir de passer par ici! ton talent te grandi finalement tu n’es plus si petit!
    Shalom!

    Répondre
  28. Tatiana

    Lol…ce que je retiens du haut de mes 1m58 c’est qu’etre petite et la peau noire c’est tout aussi compliqué hein 😉

    Répondre
  29. FAbrice

    même un éléphanteau de trois jours appelle un lièvre de quarante ans petit…

    Gars fais une compil de tous tes billets en te voilà auteur d’un best seller en plusieurs tomes,

    pas besoin de manger une fois les trois jours comme le Pr Magloire Ondoua, pour produire ….

    Répondre
  30. Dora

    Great things come in small package, t’as du talent on se fout du reste et royalement!!krkrkrk

    Répondre
  31. ninàeh

    i like it !!! tu es tellement doué. ton style,ton humour,ta subtilité…je viens de découvrir ton site au hasard mais j crois que j suis déja super fan..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.