A quoi bon être camerounais?

Laisser un commentaire

Comment as a guest.

  1. Tu finis de nous insulter et tu dis Peace 😕

    A quoi bon etre Camerounais dis tu ? A piller , à porter le beau costume et aller se ballader à mbeng non ? What else ?

      1. Ekiééé ! En quelques minutes seulement tu veux me faire croire que tu as perdu la mémoire ? Non, non, ça ne marche pas cher Mr, des excuses publiques sont attendues !

        Ps : dans mon précédent commentaire, j’ai oublié d’ajouter « bleu Facebook » pour les costumes

        1. Cerise-kun! Il y a une différence entre dire la vérité et insulter. Je n’insulterais pas un voleur en le qualifiant de tel. Oserais-tu infirmer tout ce que Ngimbis a dit? Pourrais-tu, toi, me dire quel avantage de confère ta nationalité? Qu’est-ce qui fait ta fierté en tant que camerounais?

  2. Comme la plupart des autres pays d’Afrique, les camerounais n’ont pas choisi d’être camerounais, il n’y a pas si longtemps, les blancs sont venus leurs imposer des frontières aribtraires en divisant des peuples et en amalgamant d’autres…

    Mais un moment donné, il me semble qu’on doit dépasser la question nationale pour trouver notre vraie identité, pour trouver le vrai sens de notre vie, le vrai sens de la vie !

    Mais cela ne relève plus du domaine sensoriel, c’est quelque chose qu’on peut recevoir seulement en faisant confiance à ce qui nous a été rapporté par d’autres témoins.

    Personnellement, mon identité je l’ai trouvé quand j’ai rencontré le Jésus dans les évangiles, ça m’a fait comprendre pourquoi ça va mal et comment ça ira mieux !

    Si vous cherchez où il faut, vous allez trouver vous autres aussi, je ne vous impose rien, mais comme plusieurs autres, je peux vous guider vers Jésus

  3. “L’ennui dans ce monde*, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes.” – Bertrand Russell

    * Veuillez remplacer « monde » par « Cameroun ». Merci.

  4. Très belle réflexion!
    C’est le début de la fin effectivement. Du coup, on frappe sur tout ceux qu’on croit être une menace, sur les anciens amis. Et pour justifier le tout, on parle d’épervier. Et après combien d’années de laisser-aller?
    C’est que la fin est proche et le prince a peur, plus peur qu’une personne sans protection alors que la GP et l’armée sont engraissées pour le protéger.
    Mais je crains que tout s’effondre et ça risque à coup sûr d’être ça. On prendra du temps pour relever la tête après les grands troubles que la décadence du roi causera.

  5. Tu veux quoi finalement?Que l’on deteste notre pays?Tu voudrais que l’on fasse quoi pour ces heros?Il est clair qu’il faudrait avoir des modèles.Les jeunes aujourd’hui font quoi pour s’en sortir?Je te rappelle que le Japon est l’un des pays les plus corrompus,tout le monde etait trempé,mais ça n’a pas empeché sa jeunesse de se lever et de se battre si bien qu’elle est aujourd »hui la 3e puissance insdustrielle.Notre pays on l’aime comme il est et nous supportons,parceque nous savons que ça changera…

    1. As-tu vu un appel à la haine quelque part? Détester un pays ça se conçoit?
      Je dis que futur se construit au présent. Je ne suis pas dans cette posture fuyante qui consiste à parler de ses problèmes en les comparant avec ceux des autres. On parle du Cameroun, rien à voir avec la civilisation multiséculaire du Japon.
      Les jeunes font quoi pour s’en sortir? laisse moi rire. De quels jeunes tu parles? Des exemples de « jeunes » écrasés par le système d’iniquité dans ce pays, j’en ai tellement qu’un vie ne suffirait pas pour les citer. J’en ai assez de ces gens qui ne parlent de la jeunesse que lorsqu’il faut la fustiger, à raison souvent hélas. Mais pourquoi s’offusquer qu’on parle du monstre tentaculaire qui étouffe, le peu qui osent lever la tête.
      Tu aimes ton pays comme il est cher ami? Ben, tant mieux. Moi non.

      1. Ngimbis, je comprends de quoi tu parles vu que, né en Afrique de l’ouest, j’ai quitté le continent pour ces raisons dès que j’en ai eu l’occasion. Ni réfugié politique, ni réfugié « économique », j’ai eu beaucoup de mal a expliquer mes migrations. En lisant ce billet, les choses s’éclairent. Ces problèmes, ce « sur place », ces tentacules étouffantes qui empêchent toute velléité d’expression ou d’entreprise, je les ai ressenties, nous les ressentons partout en Afrique. En un sens, cette question ne se limite pas qu’au Camer. C’est peut-être ce qui a déclenché le printemps arabe, par exemple. Le ras-le-bol d’une jeunesse qui ne sait plus comment s’y prendre pour s’en sortir. On se croirait dans une dystopie, « une société (..) organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. » (Source: Wikipedia)

        J’admire ton intégrité. Keep it up, hard work and faith eventually pay up.

        1. Toun, mais justement les politiques ont compris qu’en faisant un croc en jambe à l’éducation des jeunes, cela leur permettait de ne pas avoir plus tard à se soucier d' »éventuels rebelles ». Et ceci pose, à mon sens un vrai problème puisque la reproduction sociale restera toujours ce qu’elle est. On s’imagine mal alors comment les fils de ceux bénéficiant de ce système peuvent le dénigrer!

    2. rester dans son coin, supporter en attendant que les choses changent, jean elles ne changeront jamais. Le changement c’est l’action. Et l’action que Florian entreprends ici c’est de dénoncer …Il expose des faits et rien d’autres

  6. Très belle reflexion! Les reflexions de ce genre nous rassurent que tout n’est pas perdu. Bonne continuation.

  7. Oh oh Florian tu as oublier un truc et je sais que ça va te faire rigoler ou enrager (à toi de voir)

    A qui bon être camerounais? un pays où on a coupure d’électricité tous les jours mais les tarifs augmentent……

  8. De toutes les facons, l’Afrique est malade actuellement c’est pas seulement le Cameroun qui est dans cette situation mais toute le continent Africain surtout l’Afrique Centrale ou ces dirigeants prennent la population en otage et les sequestrent nuit et jour, il faut faire comme les Tunisiens, Libyens et Egyptiens qui ont eu le courage et dire  »merde » a leurs presidents car trop c’est trop et voila les resultats aujourd’hui que maintenant une nouvelle page vient de s’ouvrir chez eux et en plus maintenant avec l’internet et la biometrie tous les faussetees sont terminee car maintenant on verra reelement qui est qui, qui fait quoi jusqu’a l’anus.

Read Next

Sliding Sidebar