Affaire du bébé de Vanessa Tchatchou : la république « sans caleçon »

Laisser un commentaire

Commenter en tant qu'invité.

  1. Ce pays fait peur! Des cadavres qu’on catapulte du haut de l’hôtel Hilton, des étudiants qui disparaissent. Faut pas qu’ils te touchent, hein, mon bon vieux Florian, je veux que tu me surveilles bien mon fils, il aime errer dans Douala.
    Amitiés

  2. J’ai apprécié ceci Ngimbis : » »Vous les politiciens et autres récupérateurs transformés subitement en enquêteurs du dimanche, organisez nous la marche de l’eau, la grève de l’électricité, le sit-in du choléra. De grâce arrêtez de faire croire que vous découvrez le Cameroun, arrêtez de croire que nous voterons pour vous parce que vos bulletins de campagne sont à l’effigie de Vanessa Tchatchou ! » ».

    Bien vu mon frère!

    Ce qui arrive à cette fille est déplorable, désolant et condamnable, je compatis vivement, mais cette affaire pour moi est un non événement. Elle n’est rien par rapport à ce que vous citez plus haut.

  3. Faut croire qu’un gars a besoin d’être en France pour avoir des infos sur une actualité dans le pays qu’il quitte à peine…
    Qui dirige le pays?

  4. J’ai l’entière conviction que, jusqu’ici la pauvre vanessa n’a pas encore récupérée sa progéniture. Je l’ai écoutée en Août dernier sur une chaîne locale de Yaoundé. Elle se plaignait toujours. Je compatie vraiment et je n’aimerais être à sa place. C’est déplorable ce qui se passe dans notre pays !!! Mais nous la jeunesse, devons plutôt chercher des solutions pour éradiquer à notre niveau les vices. Car, apparemment les membres du gouvernement portent le même masque et son issus du même ventre. Ils ont quasiment les oreilles bouchés. Quelle Tragédie ?

Lire le suivant

Sliding Sidebar