« Au Cameroun de Paul Biya » version Quai d’Orsay

Récemment, je suis passé sur le site du Quay d’orsay, le Ministère des  affaires étrangères et européennes de la France et dans la rubrique « conseils aux voyageurs », j’ai découvert la fiche concernant mon pays. Franchement, après lecture, je me suis demandé si quelqu’un pouvait avoir envie de découvrir le Cameroun après l’avoir lue. le texte, bien que conforme aux standards en la matière recèle néanmoins quelques singularités qui font que je m’interroge sérieusement, sur l’opinion que les français se font à propos de mon pays.

En matière de sécurité, les recommandations commencent par un lénifiant « Le Cameroun est un État de droit », bien vite tempéré par la suite : « Si une infraction a été commise, il convient de demander aux membres de la police un exemplaire des actes de procédure. Les gendarmes (militaires coiffés d’un béret rouge), à la différence des policiers, ne sont pas habilités à percevoir des amendes ou consignations ». On voit que celui qui a écrit ce texte n’a jamais eu affaire aux « hommes en tenue » camerounais : tout le monde paie, donc tout le monde encaisse, et ne demandez pas de reçu svp !
Ce paragraphe sécuritaire tout en mettant en garde contre les coupeurs de route du Nord du pays demande de se méfier des automobilistes locaux si « imprévisibles » et recommande le port de la ceinture de sécurité, ce qui ma foi devrait aller de soi dans un « pays de droit ».
Je pense que notre Ministre des transports a dû lire ces recommandations lorsqu’il a signé il y a quelques mois un éphémère arrêté visant à interdire les voyages de nuit qui sont « à proscrire » selon les conseils donnés aux cousins Gaulois.
Les précautions recommandées aux français en séjour au Cameroun sont aussi hilarantes (de mon point de vue) les unes que les autres :

« Se déplacer en convoi de jour et éviter de rouler la nuit » Purée! De quel pays on parle?
« Éviter d’exhiber tout article de valeur ou de nature à attirer la convoitise (sac à main, cellulaire, montre, bijoux, appareil photo…) ». Et moi qui traîne un Samsung Galaxy écran tactile clavier incorporé quadri bande de jour comme de nuit…
« Éviter d’emprunter des taxis à partir de la tombée de la nuit, surtout si vous êtes seul ». Là par contre, il ne faut pas être expatrié pour appliquer cette règle.
« Garder les vitres du véhicule relevées et fermer les portes de l’intérieur ». J’ajouterai : Prévoir  air conditionné, à moins de vouloir cuire dans son jus.
On nage dans l’absurde avec « Ne jamais tenter de résister aux ordres des agresseurs. » Mamamia ! Il y en a qui raisonnent des agresseurs en ce bas monde ?!!
Et ça continue : « Se montrer attentif, sur les pistes ou les routes, à toute interruption anormale du trafic en sens inverse (ce qui pourrait être le signe d’une attaque de véhicule en amont) ». Ou d’un vulgaire accident ! Je croyais que les chauffeurs camerounais étaient « imprévisibles » ?
« Veiller à fermer les accès à votre domicile en toutes circonstances ». A se demander si en France on les laisse ouverts…
En matière de transports, j’apprends que l’axe « lourd » Douala-Yaoundé est « réputé pour être l’un des plus meurtriers du monde ». Mais j’ai tiqué devant le service ferroviaire « correct ».  Enfin, jusqu’à ce que je me souvienne que CAMRAIL=capitaux français…
Les amis français n’oublient pas de souligner le caractère homophobe de note pays « L’homosexualité est réprimée par la loi (article 347 bis du code pénal) », notre malhonnêteté notoire en affaires, notre conception ambiguë du mariage interrracial « Des réseaux facilitent les mariages de convenance dans le seul but de contourner la réglementation sur les visas »; et soulignent même le caractère peu sûr de la Poste locale, mais ça, ai-je envie de dire, on le savait déjà.
Bon, j’arrête là les frais. il amusant de se dire que les mêmes propos consignés dans un livre écrit par un camerounais auraient inévitablement suscité l’ire des défenseurs de l’image de marque du Cameroun, vous savez, ces gens qui contribuent au pourissement de notre pays, mais, qui sont tout autant les ardents défenseurs de son image. Pour une fois, il ne s’agit pas des « élucubrations » d’une « ong obscure », ni d’ « apprentis-sorciers tapis dans l’ombre » ni de la « nébuleuse antipatriote »  connue sous le nom de diaspora. Il s’agit du très officiel « ami de longue date ». Les concernés apprécieront.

 

cliquez ici pour découvrir le texte complet de la fiche-pays sur le site du Ministère des affaires Etrangères.
Si vous êtes détenteur d’un téléphone sous Android vous pouvez télécharger l’application « Conseils aux voyageurs » et découvrir la fiche de votre pays, l’expérience peut se révéler enrichissante…

8 Commentaires

  1. Jackson

    Je suis allé sur cette page il y a quelques mois, tu te rappelles, quand nos chers amis devaient arriver à Yaoundé. J’ai aussi été sidéré par les infos là. Moi qui rentre du taf tous les jours à 11 heures du soir, je suis mort depuis!

    Certains paragraphes sont justes, surtout concernant les coins obscurs, mais faut pas non plus exagérer! Au Cameroun, comme dans les autres pays du monde, embouteillage=accident/idiot qui fait le mariole en pleine chaussée au volant de son 4×4/de son taxi-moto/de son pousse pousse!
    En passant, c’est bien de donner le signalement de ton téléphone. Suis sûr qu’il y a un mec qui est déjà en train de chercher à la fois à te repérer et son chargeur. 🙂

    Répondre
  2. Alimou

    Moi, c’est à la faveur d’une sérendipité (Merci Simon) il y a quelques mois que je suis tombé sur cette application. Je l’ai installée depuis sur mon Galaxy Teos. Le continu de la Fiche Guinée est hallucinant mon pote. J’envisageais d’adresser une lettre ouverte (sur mon Blog) au Président Alpha Condé pour lui en parler. Mais là tu viens de piler piment dans ma bouche, comme disent nos amis Ivoiriens. Amitiés.

    Répondre
  3. Kpelly

    Bizarre cette présentation du pays de notre vieux père Biya, Mbiya comme l’appelle l’écrivain Patrice Nganang. Et dire que c’est l’ami de très très très longue date, la France, qui fait ce coup! Pauvre Mbiya, pauvre Kamer! De toute façon, moi j’ai aimé mon séjour d’une semaine. Peut-être parce que tu étais là, en pleine forme, la lubricité au top!
    Amitiés

    Répondre
  4. BABE BABEI THEOPHILE

    Cher frère ,vous devez savoir que le Kamair est un pays de droit comme les autres pays du monde entier qui a ces qualité et aussi c’est défaut. Une confidence lorsqu’un frère africain arrive au pays il est très contant pour preuve lorsque j’étais à ENSTP de Yaoundé j’étais avec des frères Gabonais qui disais je cite ( Le Kamair est un très bon pays pas ce que les parents disaient sur notre pays).Donc je vous invite à ne pas ternir l’image d’un pays que vous n’avez pas de la bonne information m.Ici c’est chez nous. j’assure et j’assume.

    Répondre
  5. BABE BABEI THEOPHILE

    N’oublier jamais que certain peuple de la terre ne sont que là pour troubler la paix des pays qui veulent réellement leur indépendance (surtout économique) lorsque nos chefs d’état veulent surtout qu’ils existent entre les différentes pays les partenariats (gagnant,gagnant).Ils ont oublier qu’ils ont trompé nos grands parents en leur donnant des vestes à épaulettes contre de l’or du diamant,mais nous les en excusions pour cette faute,c’est pourquoi nous voulons la justice et surtout la paix.je réitère que l’Afrique est un continent d’avenir.Ne baissé jamais vos bras si fort.Un seul mot continué.

    Répondre
  6. nina

     »la « nébuleuse antipatriote » connue sous le nom de diaspora »
    je me demande bien pourquoi les camerounais au pays font la différence avec leur frères en Europe.C’est tellement ridicule.On devrait tous se serrer les coudes et utiliser le savoir des uns et des autres pour pouvoir faire du Cameroun un pays <>.

    Répondre
  7. Taty

    Les Français et leur habitude a dépeindre la réalité d’ailleurs avec beaucoup d’objectivité sans dramatiser!!!pfffffff
    Pour Nina,si au pays la différence est faite entre camerounais résident au Cameroun et les camerounais expatriés c’est parceque ces derniers aiment se démarquer,perso je ne vois pas en quoi ils se sentent mieux que les autres.Mais bon ça c’est une autre histoire…

    Répondre
  8. Armelle Touko

    Je suis tout à fait d’accord avec cette description, car j’en ai fait la frais plusieurs fois. je tiens à préciser que je suis camerounaise vivant au Cameroun depuis que je suis née.
    C’est du droit de la république Française de donner des consignes sécuritaires pour protéger leurs expatrier. si seulement on me l’avait dit aussi:
    – Je n’aurais pas perdue 02 fois de suite des I phone, agressée copieusement dans un taxi, et abandonnée derrière l’imprimerie nationale;
    – Je n’aurais pas été délestée de mon appareil photo numérique
    – je n’aurais pas été taclée au sortir d’un mariage pour un arrachage de sac en bonne et due forme
    -Arrachage de collier et j’en passe.
    Il font leur travail, et c’est à notre pays de se promouvoir lui même les Camerounais aiment trop que d’autres personnes fassent leur travail à leur place

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.