Lettre d’un camerounais à DSK: une camerounaise aurait dit ouiiiii!

Laisser un commentaire

Comment as a guest.

  1. l’idee de partir dun fait divers pour poser une analyse de la societe camerounaise c’est tres bien pense et tres inspire je trouve sa juste genial. le probleme c kil n’ya pas d’analyse tu relates des faits de societe plus ou moins connus de tous .ce qui bien evidemment est tres superficiel tu ne vas pas assez en profondeur pour donner a toi et a nous tes lecteurs les outils pour soulever un debat ou mm penser a un debut de solution . et pour finir tu tombes un peu trop facilement dans e grandiloquent en te lisant on dirait que le cameroun c’est la foire a la saucisse

    1. Primo, je ne fais pas dans le fait divers.
      Deuxio, bien que modérés, je reconnais dans tes propos les griefs que d’autres camerounais comme toi m’ont porté suite à la publication de ce billet. « foire à saucisse » peut-être pas, mais curiosité, le Cameroun l’est sûrement, je sais de quoi je parle, je le vis tous les jours. Tu dis que je ne fais pas d’analyses, mais à quoi bon, à chacun de tirer la sienne, car les éléments qui illustrent ma petite fiction sont bel et bien réels.
      tu dis que je ne suscite pas le débat, soit.
      Et si on parlait de l’impunité ici dans la cité des crevettes, et si on parlait de la voirie de Yaoundé par exemple qui part en morceaux. Et si on parlait de la ville qui est coupée en deux chaque fois qu’un personnalité étrangère vient acheter de la viande boucanée? Tu vois des sujets en rapport avec ce billet ne manquent pas, c’est vrai, tu considères uniquement l’aspect grivois, mais on pourrait tout autant parler de Kribi qui devient un haut lieu de tourisme sexuel ou du taux de grossesses chez les mineures qui est en constante évolution tout autant que les rapports intergénérationnels (j’ai inventé le terme hein?). Ne te limite pas à tes à priori, ouvre les yeux et tu verras.

      1. je suis daccord avec tout ce k tu racontes mais je te dis k tout sa a on le sait deja tous plus ou moins et tu ne nous par met pas par ton analyse dy voir plus clair dou ton truc ne sert a rien mm un aveugle pourrait voir kil ya des problemes graves au pays mais faut poser des analyses ki nous permettent de comprendre et de poser des reponses

  2. Il paraît que c’est ma manière de présenter les problèmes de mes concitoyens qui attire des lecteurs sur mon blog. Comme de vieux amis, on se raconte notre quotidien en se lançant des blagues et des vannes, le tout à la sauce kongossa+autodérision.
    Sérieusement si tu veux des analyse froides et des solutions à la carte, je te demanderai de t’adresser à d’autres. En passant, pourquoi pas au FMI? Ils sont comme toi, ils savent tout sur tout, on ne les surprend pas. Paraît qu’ils ont des packages pour solutionner tous les maux du monde et ceux de l’Afrique en particulier…

  3. bonjour bon voila moi je vie en france je suis algerien et je ses quil y a des probleme au cameroune et la france et en parti responsable de toute ses corupteur mes cici dit ses un tres beau pays mes franchement tout nest pas forcement noir dans ce pays il y a commeme des gents corecte et moi je compte minstaler un jour dans se pays

  4. LOL j’aime beaucoup…les réalités de notre cher pays…concernant le dépôt de plaintes pour viol,ce qui est terrible c’est qu’une fille qui se fait violer au Cameroun n’a même pas l’idée d’aller au commissariat…il ne lui reste qu’à se soigner tant bien que mal aussi bien physiquement que psychologiquement tout en veillant a ce que ça ne se sache surtout pas,comme si c’était elle la fautive! Le monde a l’envers….

  5. si je vois bien tu profite pour ecrire les histoires du cameroun en passant par une lettre à DSK parck u sais k tt le monde se penchera sur sa g te trouve trop ptit ds ta tete g compran prkoi le roi lion comme u lappel veux finir vk les gens comme toi

  6. Pour moi le style est très très intéressant et j’adère. Je ne comprend pas ceux qui te reprochent de parler de ce qui se passe chez nous, à moin qu’ils ne vivent pas ça ou qu’ils ont choisis la tactique de l’autruche. Mon frère envoie nous les kongoss, ça dose

  7. Cher Florian, Je t’ai decouvert il n’y a pas longtemps et je suis déjà une fan de ton blog. J’adore ton style, ta façon d’écrire, ta façon bien reelle de raconter les réalités et la vie quotidienne au pays.
    Je vis en Angleterre (je suis partie du Cameroun il ya 25 ans) et c’est avec impatience que j’attends chaque chronique; au travers de toi je vis le quotidien de ce beau pays qui me manque tant tout en rêvant du jour où je dirai enfin adieu à la grisaille londonienne et enfin revivre ce quotidien.
    Je ne comprend pas ceux qui te reprochent de parler de cette vie au quotidien, en tout cas moi j’adore.
    Keep on with the good work

Read Next

Sliding Sidebar